Les indispensables pour mieux courir cet été

Les joies de l’été se font (enfin) sentir et courir dehors ne sera plus une corvée pour la plupart des coureurs. La venue de ces conditions d’entraînement plus faciles et plus agréables, ne veut pas nécessairement dire que l’équipement est sans importance. Voici donc les essentiels pour la saison estivale qui vont vous permettre de bonifier vos sorties de course cet été.

Étape 1 – Bien se chausser

Bien qu’il semble presque évident de dire qu’il faut bien se chausser pour courir dehors, une bonne paire de chaussures fait toute la différence en termes de confort et en prévention des blessures. Beaucoup de gens que je connais ont tendance à garder leurs souliers de course trop longtemps et, une chaussure qui a été utilisée tout un hiver, peut avoir des déformations importantes liées à l’usure. Plus un soulier est usé, moins la semelle est efficace pour absorber les chocs, et plus l’usure de la semelle crée un débalancement de la biomécanique.

Par exemple, un coureur pronateur* qui utilise un soulier trop longtemps va user l’intérieur de sa semelle plus que l’extérieur, ce qui crée un déséquilibre dans l’alignement avec le temps. Si le caoutchouc sous la semelle est plus lisse et adhère moins, c’est le signal qu’il est temps de changer!
*Une foulée pronatrice use davantage la partie intérieure.

Aussi, je recommande toujours aux coureurs qui prennent part à des courses durant la saison estivale de faire une rotation entre 2 paires de souliers :
1- Une avec semelle plus épaisse et plus confortable
2- Une avec une semelle plus mince et plus légère pour les entraînements d’intervalles et les compétitions

La rotation va améliorer votre expérience globale en course à pied en apportant plus de confort pendant les séances plus faciles et, d’autre part, un avantage compétitif avec la paire de souliers plus légère et dynamique pour les courses.

Exemple :
Dans mon cas j’utilise les ASICS Gel-Cumulus pour la majorité de mes sorties à rythme lent, et les ASICS DS-Trainer pour des entraînements d’intervalle plus intenses.

En cas de doute, les conseillers Sportium sauront vous guider dans le choix des chaussures de course les plus adaptées à votre type de foulée.

Étape 2 – Restez connecté

En plus d’être le meilleur outil pour la course à pied, vous pouvez vous trouver un véritable allier polyvalent grâce aux montres connectées. La montre sport Polar Vantage est selon moi idéale pour vous accompagner dans toutes vos autres activités sportives : nage, vélo, musculation ou encore randonnée.

Les + :
– Prise en charge de plus de 130 sports
– Mesure de la fréquence cardiaque la plus précise (même sous l’eau!)
– Mesure de la qualité du sommeil

Ce petit bijou de technologie mesure avec efficacité toutes les données utiles comme les métriques de natation, le running index, le vo2 max, la fréquence cardiaque en continu et bien plus encore pour vous aider à quantifier votre effort et à savoir quand vous en faites trop ou trop peu.

Étape 3 – Protégez vos yeux

Même si on aime tous le soleil et la chaleur, il est primordial de bien s’en protéger. Il arrive souvent qu’en fin de journée, il tape directement sur nos yeux pendant sa descente. En plus d’être éblouissant, ce genre d’exposition sans protection à la lumière peut avoir des conséquences néfastes sur la santé des yeux à long terme.

Pour les journées d’été où le soleil est très présent, j’adore porter le modèle Oakley Radar EV TP Path qui est très léger et muni d’une lentille miroir, à la fois protectrice et stylée.

Pour les coureurs qui aiment plus s’aventurer dans les sentiers, j’opterais pour un modèle Julbo qui est photochromique. Cette technologie de lentille s’adapte à l’exposition à la lumière et permet d’avoir une lentille plus claire dans l’ombre et plus sombre une fois à la lumière. Le mix parfait pour avoir une vision claire dans le sentier, tout en ayant une protection du soleil pour les yeux en tout temps.

Auteur : Charles-Philibert Thiboutot