Triathlon : nager, rouler, courir … et faire de la musculation

Les triathlètes de tous les niveaux devraient inclure de la musculation à leur horaire d’entrainement bien chargé. Que vous pratiquiez le triathlon pour le simple plaisir de vous entraîner avec vos amis ou que vous soyez à la quête d’un podium, la musculation est un incontournable.

Pourquoi faire de la musculation?

En tant que triathlète, votre corps subit beaucoup de stress mécanique par la répétition des mouvements dans chacun des sports. Bien que les muscles principaux deviennent très forts (tels que les quadriceps et ischio-jambiers), les muscles stabilisateurs sont fréquemment sous-développés. Ces débalancements musculaires modifient vos mouvements et diminuent leur efficacité. Le résultat : vous allez moins vite et augmentez vos chances de blessure!

La musculation permet donc de s’entrainer plus fort, plus longtemps et de façon plus efficace tout en prévenant des blessures de surutilisation.

Principes clés

Vos séances peuvent rester courtes (de 30 à 45 minutes) et n’ont pas besoin d’être très intenses. Le plus important est d’activer les régions musculaires plus faibles avec des mouvements bien exécutés. Le simple fait d’activer vos tissus musculaires favorise la mobilité et la récupération. Dans un deuxième temps, vous pouvez augmenter la résistance pour améliorer votre force.

Comment l’intégrer à votre horaire de vie et de triathlète bien chargé

Astuce 1 :

Ajouter une à deux séances de musculation n’implique pas une augmentation de votre temps d’entraînement. Intégrer une routine simple et efficace peut remplacer une séance de course ou de vélo tout en augmentant vos performances. Bien que contre-intuitif, ce principe d’entraînement est adopté par de nombreux triathlètes élite.

Astuce 2 :

Intégrer la séance de musculation à une séance de course à pied. Par exemple, inclure une séance de mobilité/activation musculaire de 30 minutes entre votre échauffement de course à pied et vos intervalles. Ceci diminue considérablement le temps perdu en échauffement, préparation et voyagement!

Astuce 3 :

Faites vos séances dans le confort de votre maison! Gardez votre routine simple avec des exercices qui utilisent votre poids corporel. Vous n’avez qu’à vous procurer un ballon d’exercice, des bandes de résistance élastiques ou un tapis de yoga, pour n’en nommer que quelques-uns.

En bref, intégrer de la musculation dans votre régime d’entrainement augmente vos performances, réduit votre risque de blessure, sans nécessairement augmenter votre temps d’entrainement par semaine! Vos séances peuvent aussi être effectuées à domicile avec quelques équipements de base abordables.

Bonne saison!

Auteur : Antoine Francoeur, équipe Sportium